Ferme n° 4233

Un long adieu

Extinction rurale : le phénomène abordé dans un journal photographique personnel

 

Title Information

Photographies de Tomas Wüthrich. Avec des textes de Peter Pfrunder et Balz Theus

1ère édition

, 2021

Relié

168 pages, 73 illustrations duotone

22 x 30 cm

ISBN 978-3-85881-878-2

Content

Le photographe Tomas Wüthrich a grandi dans une ferme à Kerzers, dans le canton de Fribourg. Lorsque la ferme a cessé d’être exploitée, il a immortalisé avec son appareil les douze derniers mois de labeur quotidien de ses parents et toute la phase d’arrêt de la ferme : signature du contrat avec le nouveau gérant, enlèvement des vaches, dernier grand nettoyage dans la grange vide. Ces images témoignent d’une proximité que l’on ne voit que rarement ainsi. Ce sont des photographies en noir et blanc qui montrent un destin individuel représentatif de l’extinction collective des zones rurales et des bouleversements qui chamboulent l’agriculture suisse depuis de nombreuses années. 73 photographies ont été ici minutieusement sélectionnées et agencées. Peter Pfrunder, directeur de la Fotostiftung Schweiz, inscrit historiquement cette série dans le domaine de la photographie rurale. Le journaliste Balz Theus quant à lui éclaire les changements structurels dans l’agriculture et donne un aperçu intime de la vie des parents de Wüthrich à travers des extraits de leur entretien.

 

Tomas Wüthrich est photographe indépendant depuis 2000 et vit à Liebistorf (Fribourg).

 

Deutsche Ausgabe

Authors & Editors
Please send a review copy.
Please send the following high resolution images:

Cover

Lors du fauchage du foin bio, Ruth Wüthrich cherche la borne séparant deux champs, 1999. © Tomas Wüthrich

Hans Wüthrich vient chercher les restes d’ensilage d’herbe chez un voisin qui a des excédents. Les vaches ne doivent pas consommer de fourrage ensilé pendant la fabrication du fromage, qui commence en mai. Tous les silos, contrôlés par la coopérative fromagère, doivent être vides et nettoyés, 1999. © Tomas Wüthrich

Hans et Ruth balaient ensemble l’aire de battage, 1999. © Tomas Wüthrich

Hans conduit le tracteur, 1999. © Tomas Wüthrich

Depuis 1996, les Wüthrich confient à un autre agriculteur le soin de récolter leurs betteraves à sucre avec une arracheuse, car la méthode traditionnelle – qui demande un important travail manuel – est devenue trop exigeante pour eux. Depuis que le transport de betteraves sucrières par voie ferrée a été supprimé à Chiètres, les agriculteurs doivent apporter eux-mêmes leurs betteraves à la sucrerie d’Aarberg, ce qui nécessite des engins de grande taille et des tracteurs adaptés que les Wüthrich ne possèdent pas. Après leur départ à la retraite, leur contingent de 50 tonnes sera gratuitement transmis à un autre agriculteur. Les contingents de betteraves à sucre ne peuvent pas être vendus, mais ils sont plus ou moins officieusement échangés contre des contingents laitiers, 1999. © Tomas Wüthrich

Hans aide au chargement de ses animaux, 2000. © Tomas Wüthrich

L’étable est vide. Il ne reste plus des vaches que les attache-queue entortillés, 2000. © Tomas Wüthrich

L’étable est fraîchement blanchie. Elle n’accueillera plus aucune vache et servira au stockage du bois de chauffage, 2000. © Tomas Wüthrich

 

All images printed must come with respective picture credit and may only be published in connection with a book review containing the publishing house, the title of the book and names of editors or authors.

 

Company
Company
Street
Zip code
Country
Comment
Comment
  Send